MJCF UEC Avant-Garde Facebook Twitter Youtube

UEC

UEC

Le cadeau de noël des Républicains : un projet réactionnaire pour les femmes et les étudiantes

 
 
 

Valérie Pécresse, présidente Les Républicains de la région Ile-de-France, a décidé de ne plus subventionner les études de genre, d’inégalité et de discriminations, qui étaient jusqu’alors considérées comme un Domaine d’intérêt majeur (DIM) dans la recherche et l’enseignement supérieur. Déjà, en décembre 2015, Mme Pécresse disait : « Je suis pour l’égalité homme-femme, c’est à la racine de mes convictions. L’égalité oui, mais pas l’indifférenciation des sexes [qui est] un projet politique, une idéologie. On ne subventionnera pas la théorie du genre.»1.

 

 

 

Faut-il lui rappeler que « la théorie du genre » n’existe pas, mais qu’elle est une construction issue du fantasme des réactionnaires de la Manif pour tous, qui leur permet de trouver une légitimité à leur idéologie homophobe, patriarcale et anti-progressiste ? Au contraire, les théories du genre permettent de mettre en évidence le caractère socialement construit du genre en dénaturalisant les caractéristiques associées aux sexes, ainsi que les inégalités factuelles et parfois inconscientes qui persistent dans nos sociétés, tel le plafond de verre ou l’orientation genrée. Elles permettent d'aborder ces réalités avec une réelle méthode scientifique. Comment prétendre que la racine de ses convictions est l’égalité homme-femme, tout en supprimant les subventions aux études de genre ? En réalité, rien d'étonnant dans la ligne d’un parti dirigé par un homme qui a refusé à une femme un poste de ministre parce qu’elle était enceinte !

 

 

 

Dans les faits, l’égalité n’est toujours pas acquise, c’est pourquoi l’Union des Etudiants Communistes réaffirme sa position féministe et progressiste. Nous nous opposons fermement à cette décision visant à assigner les femmes à une place dominée et exploitée dans la société, ainsi qu'à invisibiliser les personnes LGBT. Les subventions aux recherches universitaires ne doivent pas être soumises au patriarcat. Plus largement, nous condamnons le projet politique réactionnaire porté par Les Républicains, dont le candidat F. Fillon dit lui-même être opposé à l'IVG, et nous combattrons pour faire triompher le progrès social sur les campus !

 

 

 

 

Le cadeau de noël des Républicains : un projet réactionnaire pour les femmes et les étudiantes